Se connecter pour vérifier ses messages privés
Historique de la 501ème

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars: La 501st Légion Index du Forum » RPG » PROGENITOR » Archives Sujet précédent :: Sujet suivant  
Historique de la 501ème
 MessagePosté le: 16/05/2007 20:17:22 Répondre en citant  
Message
  Delta61
Trooper Artilleur
Trooper Artilleur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2006
Messages: 72
Localisation: Au front

501ème



Légendaire et de multiples fois victorieuse, la fameuse 501ème Légion combattit aussi bien pour les idéaux démocratiques de la République que pour la dictature imposée par l´Empire.

De la Bataille de Géonosis à la Bataille de Hoth en passant par l´attaque du temple Jedi durant l´Ordre 66 ou la Rébellion sur Kamino, la 501ième fut certainement l´une des plus puissantes et l´une des plus reconnues légions de toute la galaxie. Son histoire, inséparable des années de troubles causées par l´Empire, fut semée de rebondissements et ponctuée de victoires plus que d´échecs. La première fois que l´on entendit parler de ce groupe de soldats fut lors de la Bataille de Géonosis. Appartenant à la Grande Armée Républicaine, ce contingent de Clonetroppers naquit de la même manière que ses confrères : les cloneurs Kaminoans, à partir du tissu génétique du chasseur de primes Jango Fett élevèrent et éduquèrent les milliers de clones la composant.

Ils reçurent un entraînement certes très épuisant et forcé, mais il n´était pas plus important que le fut celui des autres soldats nés en même temps qu´eux, c´est à dire les clones de la première génération succédant la commande (apparente) du maître Jedi Sipho Dyas. Ils n´étaient pas des Soldats ARC et ils furent envoyés parmi les 1.200.000 autres unités en première ligne contre les Séparatistes sur Géonosis.

En effet, la République avait un ennemi nouveau et très puissant : la Confédération des Systèmes Indépendants. Elle envoya ses nouveaux soldats contre les nombreux droïdes appartenant au Clan Bancaire Intergalactique, au Techno Syndicat ou encore à la Fédération du Commerce. Le premier grand conflit d´une liste qui ne deviendrait que plus longue de jours en jours permit à la 501ième de montrer toute l´étendue de sa puissance et de sa parfaite maîtrise de ses armes. Ils combattirent dignement, sous la tutelle de plusieurs commandants clones, mais aussi celle des généraux Jedi. Ils permirent à la République, bien que la puissance du nombre jouait en sa faveur, de gagner la Bataille ; victoire qui annonçait néanmoins d´immenses boucheries à venir puisque la galaxie venait d´être divisée en deux, ce qu´un certain Maître Jedi Yoda comprit tout de suite.

Les exploits de la 501ième attirèrent l´attention du Chancelier Suprême Palpatine qui eut vent de cela par le biais des Jedi et de son apprenti Dark Tyrannus. Quelques batailles plus tard et avec un intérêt qui se faisait toujours plus important de la part de Palpatine, la déjà célèbre Légion fut rappelée sur Coruscant, environ une année après la première secousse de la Guerre des Clones.

Tout comme le furent les soldats de choc, célèbres clones à l´armure à la bande rouge, les soldats clones de la 501ième rentrèrent sur Coruscant sans que l´on ne sache en quel endroit exact. Ils reçurent en cet endroit inconnu de tous, si ce n´est de ses instigateurs (Palpatine en premier lieu), un conditionnement ultra-secret et un entraînement supérieur par rapport aux autres clones. Bien que toutes les légions de soldats clones ou presque étaient fidèles au futur Empereur, la 501ième devint certainement la plus obéissante de toutes. Aveugle dans ses actes, elle faisait tout ce que ses supérieurs lui demandaient, le plus haut gradé étant Palpatine. Lorsqu´ils ressortirent de cet endroit inconnu, les soldats de l´unité furent les meilleurs de la galaxie.

Plus puissants physiquement et bien plus intelligents que les autres clones, ils allaient maintenant démontrer toute l´étendue de leur talent sur le champ de bataille. En ces temps où la Bataille de Jabiim venait de frapper les esprits et la République, on doutait de plus en plus de la capacité des soldats clones à assurer la paix et la sécurité républicaines. On redoutait plus que tout un mouvement de sympathie pour les Séparatistes mais aussi une attaque imminente contre la Capitale ou pire encore, contre le Chancelier Suprême lui-même.

Dans un premier temps, la 501ième fut divisée et quelques-uns de ses membres furent disséminés çà et là, dans d´autres légions ou escouades. La loi républicaine désirait que les clones fasse des roulements à travers les différentes unités, chacun apportant ainsi au sein de sa nouvelle unité de nouvelles connaissances et de nouvelles astuces pour combattre les droïdes séparatistes. Ces transferts restèrent néanmoins relativement peu nombreux en ce qui concerne la 501ième et les soldats ne la quittaient pas vraiment. En effet, selon des archives militaires, enregistrements gardés secrets notamment aux yeux de certains sénateurs ou Jedi qui doutaient des actions de Palpatine, les soldats de la 501ième, qui portaient désormais l´armure de clone phase II, restaient des soldats de cette unité à la force de frappe sans équivoque.

En effet, les soldats de cette légion étaient autorisés, si jamais une attaque sur le sol Coruscanti devait avoir lieu, à quitter leur bataillon pour retourner auprès de leurs confrères. Ceci n´arriva qu´une fois dans toute leur existence, environ deux ans après la sortie de leur confinement lors de la Bataille de Coruscant, l´un des derniers évènements de la Guerre des Clones.

Néanmoins, avant cette dernière bataille, la 501ième fut envoyée aux quatre coins de la galaxie et divisée en petits bataillons qui combattaient toujours au nom de la République. Leurs missions, bien souvent très complexes vis-à-vis de leur nombre d´unités limité, furent durant la Guerre des Clones des francs succès. Éparpillés sur des mondes du Noyau comme Kashyyyk ou des mondes de la Bordure extérieure tels que Mygeeto ou Felucia, les soldats de la 501ième se disaient toujours honorés de servir aveuglément pour leur seigneur Palpatine. Durant la bataille de Mygeeto, l´une des premières chronologiquement après leur confinement, sous le commandement du maître Jedi Ki-Adi Mundi, la 501ième ou plutôt l´un de ses détachements combattit une partie des forces séparatistes de ce monde.

Officieusement, la planète abritait quelque chose de bien plus intéressant ; un cristal de pouvoir détenu par les Séparatistes, d´une taille impressionnante et d´une structure qui pouvait permettre la construction d´un rayon blaster super-puissant. C´était l´enjeu de la Bataille. Le but de Palpatine était clair : reprendre ce cristal qui aurait pu devenir une arme capable de faire basculer, voire annihiler la République, mais elle le fut en contrepartie envers la planète Alderann. En effet, ce cristal allait servir bien des années plus tard à alimenter l´Étoile Noire, machine de guerre impitoyable qui allait détruire tout un peuple ou presque.

Par la suite, un autre détachement de la 501ième combattit sur Felucia sous le commandement du chevalier Jedi Aayla Secura. La mission, compliquée elle aussi, se solda comme toujours lors de la Guerre des Clones par une victoire : le but, qui était de sauver la padawan Barriss Offee prisonnière des mains de la Confédération des Systèmes Indépendants, avait été rempli. Toute la 501ième, même les soldats les plus éloignés, furent rappelés ensuite sur Coruscant : l´ordre avait été donné à la suite de l´enlèvement du Chancelier Suprême par l´ennemi de la République depuis le début du conflit, le Général Grievous.

Bien que tout un détachement de la 501ième se fût toujours trouvé sur Coruscant, les fameux soldats clones à l´armure phase II marquée de bleu foncé, la mission nécessitait l´utilisation de pilotes. La mission de ces soldats, tout comme le fut celle du commandant Odd Ball qui n´appartenait pas à la fameuse Légion, était de permettre à deux Jedi, Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi, de pénétrer à l´intérieur du vaisseau de Grievous pour sauver le Chancelier.

Malgré des pertes importantes et la detsurction de nombreux bâtiments, la mission fut une franche réussite puisque la mort du Comte Dooku vint la ponctuer et le Chancelier Suprême avait été sauvé. La victoire ne mena toutefois pas à la fin de la guerre : Grievous était toujours vivant, les mondes où des victoires avaient été précédemment enregistrées par la 501ième n´avaient pas vu leur situation clairement définie et une offensive des Séparatistes se préparait sur la planète républicaine de Kashyyyk.

Alors que le Conseil des Jedi envoya Yoda sur place afin de seconder les maîtres Vos et Unduli, Palpatine comprit que la situation était très importante et qu´il fallait donc en conséquence mettre la mission entre les mains de la 501ième, ou du moins d´une partie de la 501ième qui viendrait épauler les soldats déjà sur place pour aider les Wookiees. Ce coup-ci, ce ne fut pas la fameuse Légion qui lança l´offensive, mais elle avait pour objectif de défendre la plage wookiee jusqu´à l´arrivée du célèbre petit être vert, qui les aida ensuite à coordonner la défense contre les Séparatistes qui commençaient à être sérieusement mis à mal. Sur Coruscant au même moment se produisaient d´importants évènements.

Les Jedi venaient d´attaquer le grand défenseur de la République, Palpatine. Seul l´un d´entre eux, le jeune Anakin Skywalker, avait défendu le grand seigneur de ceux qui allaient maintenant devenir les ennemis de la République. Le détachement Coruscanti, qui attendait d´être envoyé en mission, fut le premier à être informé de la conspiration des Jedi contre la République. Certains se posèrent tout de même la question à savoir comment les Jedi qu´ils avaient vu défendre parfois au prix de leur vie la République pouvaient maintenant être considérés comme des ennemis.

Néanmoins, l´interrogation fut de courte durée et aucun des clones ne désobéit lorsqu´ils virent arriver un Anakin Skywalker transformé qui leur commanda de venir avec lui pour attaquer le Temple Jedi où résidait la plupart des traitres. Il ne voulait plus que cet ancien nom lui résonne dans les oreilles, il fallait désormais l´appeler Seigneur Vador, apprenti du Seigneur Sidious, que tout le monde devrait désormais nommer Empereur Palpatine. Cet ordre, le tragique Ordre 66, permit à la 501ième de montrer encore une fois toute l´étendue de son pouvoir. L´ennemi n´était plus qu´un simple droïde sans intelligence mais bien des Jedi maîtrisant la Force et supérieurs à eux.

Supérieurs au combat au corps à corps, certes, mais les Jedi n´étaient pas assez nombreux pour prendre l´avantage sur 5000 clones et un Sith. Ce dernier, alors qu´il errait dans les couloirs du temple à la recherche des membres à assassiner, avait laissé la direction de l´opération au commandant Appo, clone bien supérieur aux autres membres de la Légion. Déferlant telle un ras de marrée, la Légion aux armures de couleur bleue ne mit pas vraiment longtemps à éradiquer la présence Jedi du temple, si ce n´est un jeune padawan qui réussit à tuer quelques derniers clones avant de mourir dont Appo lui-même sous les yeux du sénateur Bail Organa qui réussit ensuite à s´enfuir sous les yeux de ses ennemis.

Ce fut la dernière fois que la 501ième agit sous la tutelle de l´Ancienne République, qui venait de laisser sa place au tout nouvel Empire dirigé par Palpatine et Vador. Ce dernier s´empara plus ou moins du commandement de cette légion qui devint dès lors aux yeux de la galaxie le Poing de Vador. Les clonetroppers, les pilotes clones, les clones commandos et toutes les autres troupes clones qu´ils étaient devinrent des stormtroopers et leur armure changea en conséquence.

Environ dix-huit années avant la Bataille de Yavin, alors que la Guerre des Clones venait officiellement d´être terminée et surtout gagnée par les forces de l´Empire Galactique, le Nouvel Ordre décida d´envoyer ses prestigieux soldats pour consolider et faire régner la paix telle que Palpatine l´entendait. Tous les maîtres Jedi qui se cachaient devaient être éliminés et Vador ne pouvait suffire à tous les liquider.

C´est ainsi que dans les premières heures durant lesquelles ils portèrent le casque qui ne changerait plus pour tout le reste de leur existence, ils furent envoyés sur la planète Kessel sous la responsabilité de Vador pour éradiquer la présence d´un conclave Jedi qui subsistait grâce à ses membres. La seconde Bataille de Naboo allait être elle aussi une victoire. Des espions avaient informé Palpatine que quatre Jedi demeuraient vivant sur cette planète. Pire encore, ils étaient protégés par la Reine Apailana, sympathisante de la toute nouvelle Rébellion.

Seule la 501ième était à même de mener à bien la mission complexe que l´Empereur avait mis en place : il fallait non seulement tuer les Jedi, mais aussi la Reine sans que l´on ne sache que ce soit l´Empire qui dirigeait l´opération. Bien plus subtil encore, il fallait en fait envoyer un message aux mondes dissidents qui ne voulaient pas se rallier à Palpatine : les mondes qui lui étaient fidèles crurent à une attaque de terroristes alors que les autres devaient comprendre que c´était bien l´Empire qui les mettait en garde du danger d´une alliance avec la Rébellion ou pire encore avec les Jedi.

Cet évènement, connu sous le nom de Seconde Bataille de Naboo, vit la reine mourir tout comme les quatre Jedi avant elle ; les soldats clones pouvaient maintenant repartir à une autre mission, l´excitation et la volonté de servir l´Empereur leur conférant une force d´autant plus importante. Lorsqu´ils apprirent l´identité de leur nouvelle cible, les soldats de la 501ième eurent à affronter une sorte de fantôme de leur passé qu´ils croyaient révolu : Gizor Dellso, un géonosien expatrié sur Mustafar, comptait bien relancer la construction par milliers de droïdes de combat. Il n´avait pas perdu la trace de son ennemi et comptait bien souffler sur les dernières braises de la Guerre des Clones.

Les usines droïdes lui conféraient une solide armée qui était même équipée de vaisseaux puisque les troupes impériales de la 501ième eurent tout d´abord à subir une attaque dans l´espace orbital de la planète. Bien évidemment, les pilotes de la légion n´avaient rien perdu de leur talent et lorsqu´ils se posèrent sur la planète, ils réussirent à enterrer une bonne fois pour toute, en même temps que Dellso, la Guerre des Clones. Alors qu´à travers la galaxie d´autres unités de soldats continuaient à combattre, la 501ème restait la seule et unique à être constituée uniquement de soldats clones de Jango Fett.

Les autres légions avaient été plus ou moins renforcées par des humains de diverses origines mais suffisamment aptes selon l´Empire à combattre l´Alliance Rebelle qui se faisait toujours plus puissante. Kamino n´envoyait plus en effet de soldats à l´Empire : ils s´aperçurent de la trahison que celui-ci avait engendré et ils éprouvèrent un certain remord à avoir fait naître toute une armée évoquant la terreur. Dès lors, tous les clones qui continuaient à être produits sur Kamino serviraient les intérêts kaminoans et combattraient l´Empire. Face à cette situation, Palpatine estima judicieux d´envoyer ses meilleurs soldats face à leurs semblables, quoique relativement moins puissants.

En effet, les clonetroppers de Kamino n´avait pas été conditionnés sur Coruscant et pire encore, ils ne possédaient en aucun cas l´armure puissante des stormtroopers, juste des armures de clone en phase II. Vador estima judicieux d´envoyer un certain Chasseur de Primes qui deviendrait plus tard le plus puissant de toute la galaxie : Boba Fett. En effet, ce dernier connaissait bien l´environnement de Tipoca-City où il avait passé ses premières années, sous l´entraînement de son père qui fit de lui un excellent combattant. La mission de tous ces clones était claire mais relativement complexe à réaliser : il fallait s´introduire dans la base, détruire toutes les stations de clonages et finir en exterminant les derniers dirigeants kaminoans qui s´opposaient à Palpatine.

Une fois les deux premiers objectifs réalisés, les cloneurs tentèrent de s´enfuir à travers des canonnières clones, mais c´était sans compter l´utilisation des lance-missiles qui firent exploser les vaisseaux en plein vol. Les évènements de cette bataille ne furent jamais connus du grand public, les soldats étant de toutes façons les mêmes sous leur armure blanche sans motif. Ce fut là l´avant-dernière fois que la 501ème combattit dans son état original et qui plus est, dans son intégralité.

Avant sa dernière attaque, la 501ème fut envoyée sur l´Étoile Noire qui était à même d´être achevée. Cette station, pour laquelle elle s´était déjà battue, ne leur offrit qu´une pause obligée et un ennuie qui ne leur convenait pas du tout. Il furent soulagés lorsqu´une émeute des prisonniers, essentiellement rebelles, eut lieu à bord. De nombreuses personnes sympathisantes de l´Alliance se trouvaient à bord de la station spatiale avant que le Lusankya sur Coruscant ne les reçoive. Lors de cette attaque, quelques rares rebelles qui n´eurent pas à essuyer la vengeance meurtrière des soldats de l´Empire tout de suite réussirent à se retrouver dans le hangar de la station avec les plans de celle-ci. La 501ième réussit à les stopper sans l´aide de personne et ils reçurent comme toujours les félicitations de leur maître.

Néanmoins, peu de temps après, les plans avaient quand même réussit à être dérobé par des espions de l´Alliance. Pour les retrouver, l´Empereur envoya de nombreuses petites escouades de la Légion à travers la galaxie ce qui lui permit ainsi de survivre. En effet, environ la moitié de la 501ième resta sur l´Étoile de la Mort fonctionnelle tandis que les autres la défendaient.

Une première mission, à laquelle l´Empereur lui-même participa pour montrer toute l´étendue de sa puissance à ses troupes, se déroula sur la lointaine lune de Polis Massa. Un Jedi y était caché et cette mission permit à une 501ième en mal d´aventures de se ressaisir et de retrouver un espoir combattant qu´elle croyait perdu. D´autres recherches eurent lieu et elle devait réussir à tout prix puisque les plans pouvaient être une menace majeure pour la survie de la station orbitale. A travers de nombreuses pistes, les différentes missions visant à retrouver ces plans furent de piteux échecs puisque aucun d´entre eux n´avait réussi à les reprendre.

Finalement, les plans furent retrouvés tout de même par une escouade de la 501ième qui se trouvait alors sous le commandement de leur chef, Dark Vador. Les plans furent bel et bien dérobés par des rebelles, mais la stupeur venait du fait que ce fut la Princesse Leïa, membre du Sénat Impérial, qui en avait la possession. A bord de son vaisseau, la Tantive IV, elle tentait d´échapper à un Destroyer Stellaire Impérial abritant les soldats de la Légion 501. Ce fut eux que l´on envoya à l´intérieur du vaisseau pour retrouver la princesse ou au mieux les plans. Seule la première condition fut remplie, avec l´aide de Vador.



Les plans qui ne furent pas retrouvés réussirent par un quasi-miracle à être amenés auprès des ingénieurs rebelles sur la quatrième lune du lointain système de Yavin. Néanmoins, avant d´être récupérés, les plans connurent de nombreuses péripéties à l´image du droïde qui les transportait, c´est à dire R2-D2. En effet, accompagné des futurs personnages illustres de l´Alliance Rebelle tels Luke Skywalker ou Han Solo, R2 se retrouva sur l´Étoile Noire avant de rejoindre Yavin IV. Les humains qui l´accompagnèrent, ainsi que le wookiee Chewbacca qui avait eu l´expérience de la 501ième durant la Bataille de Kashyyyk, réussirent à mettre hors d´état de nuire de nombreux soldats de l´unité du Poing de Vador.

Lorsqu´ils quittèrent la station de combat, en compagnie de la Princesse Leïa, la moitié des hommes de la 501ième, qui se trouvaient toujours à bord de l´Étoile Noire, se réjouit de pouvoir se venger quand on leur apprit la localisation exacte de la base Rebelle. Néanmoins l´Étoile Noire fut détruite. Explosant et annihilant ainsi toute la vie qui se trouvait à son bord, l´Étoile Noire fut rayée de la carte stellaire. Les nombreux soldats de la 501ième à bord de la station périrent, ce qui représentait deux tiers d´entre eux.

De nombreux soldats étaient retournés auprès de la station après que l´on ait appris que la princesse ait été capturée et seul un tiers d´entre eux put recevoir un nouvel ordre de la part de Palpatine : la 501ième fut choisie pour mener les représailles contre les rebelles qui commençaient à fuir de leur base. Cette seconde Bataille, bien moins réputée que celle qui la précéda, permit néanmoins à la 501ième de se venger de la mort de leurs frères d´arme avec qui ils avaient passé plus de vingt années de leur vie. Ils détruisirent dans un premier temps de nombreux vaisseaux qui tentèrent de quitter la planète puis lancèrent une attaque au sol pour combattre la menace rebelle qui allait certainement devenir plus puissante désormais.

Quatre hauts dignitaires de l´organisation furent sèchement exécutés et d´autres, comme le Général Dodonna, furent capturés pour être mis en prison. Les membres originaux de la 501ième, ceux de la première génération de clones de Jango Fett, se souvinrent à jamais de la trahison de la Rébellion et ils redoublèrent d´ardeur au combat face à ces traîtres qui tentaient de défendre les idéaux d´une République reposant sur les idéaux des reliques Jedi.

Alors qu´ils furent lancés dans un premier temps dans une Bataille peu préparée, l´Empereur décida ensuite de ne pas laisser se mourir la 501ième Légion et décida pour cela d´y intégrer de nouvelles recrues, des soldats aux origines diverses mais humaines. Lorsqu´ils les virent arriver et qu´ils les regardèrent combattre, les stormtroopers qui restaient en fait des clones exprimèrent leur dégoût. Jamais on ne vit un clone bien s´entendre avec un autre soldat humain si bien qu´une ambiance relativement morose et pleine de tensions s´installa dans les rangs de la 501ième ; cette ambiance toucha le moral des soldats, mais pire encore, affecta leur excellente manière de combattre.

Néanmoins, malgré cet état des lieux, la 501ième fut honorée et surtout heureuse de pouvoir participer à la Bataille de Hoth, système inhospitalier sur lequel les rebelles avaient installé leur nouvelle base, la Station Écho. Sous le commandement du Général Veers qui dirigeait l´unité connue sous le nom de Force Blizzard, les soldats furent envoyés au sol, quelques temps avant l´arrivée du Seigneur Vador. A bord de leurs imposants AT-AT et des maniables AT-ST, la Bataille tourna vite en leur faveur et les vaisseaux à quitter la planète ne furent pas aussi nombreux qu´on ne le pensait.

Comme toujours, victorieux de leur bataille, le Poing de Vador encore composé de quelques clonetroppers allait néanmoins bientôt connaître son ultime défaite. Sur Endor, l´Empereur avait lancé la construction d´une nouvelle Étoile Noire, plus puissante et plus imposante encore. Trois années s´étaient déroulées depuis la Bataille de Yavin et les gars de la 501ième n´avaient toujours pas réussi à digérer leur défaite qui n´était pas de leur fait. L´Empereur savait que la Rébellion fomentait une attaque sur cette planète et il décida donc d´utiliser sa légendaire Légion pour défendre ses intérêts.

Néanmoins, la Bataille ne se passa pas comme il l´avait prévu et il n´avait en fait réussi qu´à plonger son glorieux Empire dans le chaos. Alors que la 501ième combattait au sol et dans l´espace, l´Empereur fut tué, Vador le suivit de très près et la nouvelle Étoile Noire explosa, entraînant avec elle les membres de l´unité qui se trouvait à son bord et de celle qui combattait autour d´elle. Pour ce qui est des unités au sol, ils avaient été eux aussi tués par les Rebelles aidés des Ewoks. La célèbre Légion venait d´être disloquée et peu de soldats survécurent. Les quelques rares membres survivants furent intégrés dans d´autres unités et plus jamais on n´aurait du entendre parler du Poing de Vador.

Légendaire, cette unité l´avait été assurément et ainsi, quand le Grand Amiral Thrawn décida de refonder la 501ième Légion, il ne fallait pas s´en étonner. Sachant pertinemment que les symboles de propagande impériaux étaient très puissants, il utilisa le nom de cette unité pour officiellement défendre le Nouvel Empire qu´il instaura, l´Empire de la Main. Ces Stormtroopers n´avaient rien à voir avec ceux de la Légion telle qu´elle fut crée originellement : aucun clone de Jango Fett ne la composait, mais elle était tout de même essentiellement composé de clones. Thrawn recruta les anciens vétérans de la Guerre Civile Galactique qui n´avaient pour la plupart plus l´âge de combattre avec la fougue de leur jeunesse.

Il les recruta non pas pour les faire combattre mais pour en faire des clones, des centaines de clones. Avec cette nouvelle armée fraîchement établie, le Grand Amiral entendait bien de refermer sa main sur l´entière galaxie. Tout comme le furent les clones de Jango Fett, ces clones acceptaient de combattre de manière aveugle contre les rebelles et ils ne posaient jamais de question, ne célébrant qu´un mot, l´Empire. Chacun de ces clones avait à l´esprit toute l´expérience de leur modèle génétique qui n´était pas nécessairement un humain.

En effet, alors que les impériaux fidèles à Palpatine se caractérisaient par leur xénophobie et leur haine des créatures autres que les humains, Thrawn, Chiss lui-même, ne décida pas de discriminer les populations extraterrestres qui intégrèrent ainsi les rangs de stormtroopers ; une réelle nouveauté venait d´être franchie, montrant par la même occasion les changements de politiques instaurés par Thrawn pour ce nouvel Empire. La 501ième intégra ainsi des twi´leks, des rodiens ou encore des zabraks. Fin stratège, il étendit sa main sur la galaxie mais il ne se douta pas qu´il allait pouvoir mourir aussi rapidement. Malgré sa mort, le nom de Thrawn, et surtout les idéaux de l´Empire, furent ce pourquoi les membres de la 501ième continuèrent de combattre.

Comme trés souvent divisée en plus petit groupe que son nombre véritable, on réentendit parler de la 501ième Légion sous le nom de l´Unité Aurek-7, unité pluriethnique commandée par le fameux Chak Fel. Ce dernier commanda ses hommes notamment lors de la recherche des restes du vaisseau du Projet de Vol Extérieur, accompagné des anciens ennemis de l´Empire, Luke Skywalker et Mara Jade. La galaxie n´était plus en guerre civile mais en guerre contre les Yuzzhan-Vong, lesquels la 501ième combattit comme tant d´autres. On ne sait pas vraiment ce qu´il advint par la suite de cette fameuse Légion.

_________________



Publicité
 MessagePosté le: 16/05/2007 20:17:22  
Message
  Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?



Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars: La 501st Légion Index du Forum » Archives

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
Jedi Knights 2 by Scott Stubblefield